Les Inconvenients du numérique

• Les appareils sont encore extrêmement gourmands en énergie (

LES INCONVENIENTS DU NUMERIQUE    

 

 

   L'appareil photographique numérique, bien que possédant de nombreux avantages, fait aussi cas de quelques inconvénients.

I. L'énérgie

Les appareils sont encore extrêmement gourmands en énergie (surtout l'utilisation de l'afficheur LCD). L'idéal est de pouvoir utiliser des batteries rechargeables métal-hydrure du commerce, sans effet memoire donc sans perte de capacité dans le temps, contrairement aux accumulateurs cadmium-nickel. Les derniers appareils numériques sont livrés avec des batteries au Lithium de capacité nettement supérieure à celles citées précédemment, sans effet mémoire. Une recharge permet de prendre entre 200 et 750 photos suivant la capacité de la pile et l'emploi ou non du flash incorporé.

En voyage, il faut pouvoir recharger fréquemment les batteries et opur cela un chargeur sur une prise de voiture ( allume-cigare) n'est pas mal.

 

 

II. Le déclenchement de la photo

      Un inconvénient qui commence à se réduire sur les nouveaux appareils est aussi le décalage entre l'appui sur le déclencheur et la prise de vue, très sensible lorsqu'on a longtemps utilisé un appareil argentique ; les sujets mobiles sont souvent hors cadre sur le cliché.

    

 

III. Problème de poussière

     Les appareils à objectif interchangeable sont très sensibles au problème de la poussière, d'autant que l'effet de soufflet produit par la bague de zoom aspire les particules à l'intérieur, qui viennent alors se déposer sur le capteur. Les solutions ou les approches sont diverses selon les marques :

     -La plupart des appareils à visée reflex numérique sont équipés d'un capteur dont la taille est inférieure à 24 × 36 mm. En conséquence, les objectifs utilisés doivent être d'une focale supérieure d'environ 50 à 60 % à ceux utilisés en 24 × 36 (150 mm ou 160 mm réels pour un objectif 100 mm)

     -L'immatérialisation des images numériques pose le problème de leur pérennité : les photos numériques se conservent sur support numérique, reconnus comme peu fiables sur le long terme. Toutefois, cette limitation est contrebalancée par la facilité à dupliquer les images sur différents supports de stockage.

     -Les appareils « grand public » sont encore loin du rendu chromatique et de la définition d'un appareil argentique 24 x 36, dont une photo contient l'équivalent de 10 Go de données, que seul un capteur d'au minimum 55 millions de pixels est en mesure de fournir

 

 

IV. La qualité

     La qualité photographique est souvent inférieure à la qualité des argentiques, à part si on choisit d'investir une certaine somme dans un appareil photographique numérique qui coûtera nettement plus cher qu'un appareil argentique. En effet la plupart des appareils photographiques numérique de prix abordable pour un amateur sont de bien moins bonne qualité que les argentiques.

Mais ce problème sera sûrement résolu dans les années qui vont suivre.

 

 

 

43 votes. Moyenne 3.07 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×